Chamane or not chamane ?

Dernière mise à jour : 21 janv.

Ma rencontre avec le chamanisme a eu lieu il y a déjà quelques années. Ma première transe s'est déroulée lors de ma formation en sylvothérapie. Je n'avais que très peu entendu parler du chamanisme, je n'y intéressait pas en soi. Je n'ai pas cherché cela m'est tombé dessus. La formatrice n'a pas posé ce mot de transe sur mon état, elle m'a simplement accompagnée à revenir avec douceur et sagesse et c'est tout.


Plusieurs mois après, lors d'un soin énergétique ma thérapeute me conseille d'appeler un géobiologue car il aurait sans doute beaucoup de choses à me transmettre. Je l'appelle sans me poser de questions. Le RDV est pris, le lendemain matin à 9h dans un parc Strasbourgeois. Au cours de nos pérégrinations sylvestres, il confirme que je ressens l'invisible et que je communique avec ces mondes. Il médium. Il s'arrête d'un coup sec sur le sentier, se retourne et me dit : "Tu es chamane !" Euh moi ? Je m'imagine avec la peau de l'ours et les plumes ! Certainement pas !





Pendant de long moments, cela me trotte en tête ! Chamane or not Chamane, jeu d'égo absolument ! Mais mon mental veut savoir, je vais donc faire une journée initiatique en forêt avec un praticien en chamanisme. La journée est absolument merveilleuse, je reçois les mêmes messages au même moment. Quelle reliance. Puis, il me dit, voilà quelque chose qui ne m'arrive jamais, mon tambour veut que tu joues avec lui. Je ne le prête jamais ! Bon, je le prends, je me lance et quelle cata ! Je me mets une pression de malade, j'essaie de contrôler ! Il me regarde avec beaucoup de bienveillance et pose simplement ces mots : "Et si tu jouais vraiment ? " Et là, je lâche prise, je laisse simplement la vibration me traverser et je joue pour cet arbre qui est sur le départ pour l'autre monde.



Je ne peux m'empêcher de lui poser LA question : Chamane or not chamane ? Et le couperet tombe ! Mon ego est recaller. As-tu réellement besoin de savoir ? Ton égo cherche à savoir mais ce n'est qu'un titre et cela n'a aucune importance. Mais si ta demande est : est-ce que tu es connecté aux mondes invisibles alors la réponse est oui !


Alors chamane or not chamane, cela n'a aucune importance. Aujourd'hui, je suis bien de cet avis.

Puis, plus je pratiquais la sylvothérapie, plus la frontière entre le visible et l'invisible s'estompait. Je savais qu'il y avait bien plus que de la matière derrière l'arbre, mais aussi derrière la pierre... J'ai continué mon cheminement en solo, ne trouvant aucun mentor, aucun guide qui me convienne. J'ai acheté un tambour puis j'ai avancé seule, faisant confiance à la vie, aux messages des alliés. Plus j'avançais plus les enseignements devenaient précis, plus je me rendais compte en échangeant que je pratiquais des recouvrements, des extractions, etc... Je n'ai pas besoin d'un titre, ni d'une reconnaissance extérieure, je sais car je fais cela à chaque vie depuis de très nombreuses incarnations. Je n'ai la prétention de rien et je ne prétends pas tout savoir. Car celui qui sait est justement celui qui ne sait rien. Mais ce que j'ai compris et ce que je pratique et bien c'est avec humilité que je le réalise et le transmets. Car ces sagesses, elles ne m'appartiennent pas. Nous sommes tous des explorateurs de l'invisible et il ne tient qu'à toi d'entamer le voyage !



Le terme chamanisme provient de la Sibérie et de la Mongolie. Le principal rôle du chaman est d'entreprendre des voyages vers les réalités non ordinaires des 3 mondes pour entrer en communication avec les Esprits alliés pour revenir avec des informations permettant de guider ou de "guérir". Quelque soit la culture ancestrale que l'on explore il y a toujours une pratique de connexion avec la Nature et avec les réalités non ordinaires que l'on peut appeler du chamanisme. Que ce soit chez les amérindiens, les mongoles, les celtes...


Selon Michael Harner, le chamanisme est une pratique permettant d'ouvrir une porte et d'entrer dans une réalité autre. Selon Marianne Grasselli Meier : "le chaman ne vous expose aucune vérité, il, est un chercheur en quête d'absolu. Personne ne satisfera jamais son besoin de légitimité, oublier les certifications. Le chaman est le grand créateur de mondes..."


Ma pratique relève du néo-chamanisme. Je considère que nous sommes tous capables de voyager et de s'auto-guérir. Elle repose sur les traditions druidiques et sur les sagesses atlantes.


Voici un résumé de la cosmologie de l'arbre monde :






1. « Le Monde d’en bas, c’est le monde lié aux énergies de la Terre. Plus spécifiquement, ces énergies telluriques sont reliées à ce que l'on appelle les “esprits animaux”, les esprits qui guident le chamane dans son voyage chamanique. On les appelle aussi “animaux de pouvoir” ou “animaux de force” ». Ce serait le monde où l’instinct prime, « l’instinct qui est le principal outil du chamane ». Le monde d’en bas serait un monde typiquement chamanique selon Huguelit. C'est aussi le monde où l'on va à la rencontre de ses ombres, de ses facettes de soi que l'on ne veut pas voir. Enfin c'est aussi le monde de l'Agartha, de la Terre Creuse, de l'Atlantide....


2. « Le Monde du milieu, c'est celui dans lequel nous vivons en ce moment même, en y ajoutant sa face invisible à l'œil nu. C’est-à-dire que tout ce qui nous entoure est fait d'énergie et communique avec nous sous la forme d'esprit : toutes les plantes, les arbres, les objets, les personnes qui nous entourent sont des esprits. » Ces esprits seraient la face spirituelle de notre monde “matériel”. « Les esprits qui habitent le monde du milieu sont liés à la vie, à la mort, à la personnalité et à l'ego. »


3. « Le Monde d’en haut, c’est celui des énergies purement spirituelles. Nous en avons une perception restreinte. Dans ce monde, tout est très spirituel, tout est très zen et tout est très beau. » C'est un monde où l'on transcende le temps et l'Espace.


Je simplifie car en réalité les animaux de pouvoir peuvent être présent dans le monde d'en bas et du milieu, ils peuvent également nous conduire au seuil du monde d'en-haut. Et les guides spirituels peuvent également être présents dans le Monde d'en Bas. Je rencontre certains de mes guides dont notamment Thot l'Atlante autant dans le monde d'En Bas que d'En haut selon les enseignements qu'il a me transmettre.


Tu te demandes peut-être à quoi cela sert de pratiquer cela ? d'aller dans ses réalités non ordinaires ?

Eh bien, pour ma part cela m'a apporté beaucoup de réponses par moi-même. J'ai pu reprendre mon pouvoir sur mes décisions, mes choix car guidée et aiguillée par une vision plus large de la situation que celle à laquelle j'ai accès dans la réalité ordinaire.


Cette pratique me permet également de conserver mon axe, mon alignement, et ma souveraineté. Elle me permet d'être plus sereine, sa pratique au son du tambour me permet d'accueillir et d'exprimer des émotions, des ressentis sur lesquels il m'est difficile de mettre des mots. Et comme tout ce qui ne s'exprime pas, s'imprime, il vaut mieux un petit jeu de tambour pour exprimer cela, tu ne trouves pas ?


L'âme exploratrice voyage en quête de réponses, de guérison, d'


enseignements entre les différents monde et cela afin de retrouver une harmonie, un alignement entre Terre et Ciel comme l'arbre.


Le chamanisme t'attire ? Tu aimerais en savoir plus, sur les 3 mondes, découvrir ton animal de pouvoir ? Et bien d'autres choses ?


Rejoins l'initiation aux pratiques de bases en chamanisme, on embarque le 1 février 2022 !





83 vues0 commentaire